Plantes

Découvrez tous les secrets de la culture du soja

Par Hervé , le juillet 27, 2021 , mis à jour le avril 21, 2023 - 6 minutes de lecture
Soja (Glycine max)

Où le soja est-il produit ?

Les principaux producteurs de soja sont les États-Unis, le Brésil, l’Argentine, la Chine et l’Inde. Depuis la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont dominé le marché, mais ils ont été progressivement dépassés par le Brésil.

Pourquoi le soja est-il l’une des cultures les plus importantes au monde ?

La principale raison pour laquelle la culture du soja est devenue si dominante est qu’elle permet de produire à faible coût toutes sortes de denrées alimentaires : huiles végétales, aliments pour animaux et même d’autres produits comme les peintures et les encres.

Où le soja est-il cultivé au Brésil ?

Le soja est traditionnellement cultivé dans le sud du Brésil, mais depuis la fin des années 1970, de nouveaux champs ont été établis principalement dans la partie centre-ouest du pays, notamment dans la savane du Cerrado.

Où est cultivé le soja utilisé pour fabriquer nos délicieux produits ?

Les trois principaux pays producteurs sont les États-Unis, le Brésil et l’Argentine.

À voir aussi :   Découvrez tous les secrets du céleri (Apium graveolens)

Comment cultiver le soja ?

Commencez par aérer le sol à l’aide d’un crochet. Ensuite, tracez des sillons de quelques cm de profondeur, espacés de 60 à 80 cm. Placez les graines tous les 5 cm dans le sillon, puis recouvrez-le de terre pour le refermer. Le soja est récolté à la fin de l’été.

Comment cultiver le soja en Afrique ?

Trois à cinq graines par botte sont semées à une profondeur de 3 à 5 cm. La distance de semis est de 10 à 20 cm entre deux grappes et de 50 à 60 cm entre les rangs en cas de labour à plat. Pour les billons, il faut 10 cm entre les plantes et 70-80 cm entre les billons (figure 3).

Comment réussir dans le champ de soja ?

Le soja doit être cultivé sur des terrains plats ou en pente douce ; il faut éviter les sols de loam sableux, les vertisols, les sols argileux ; les sols profonds, légers et bien drainés ; les sols sableux, lourds, pierreux ou latéritiques et les sols hydromorphes (sols situés dans des zones de faible altitude ou qui retiennent l’eau pendant la saison des pluies).

Comment cultiver le soja ?

Le soja doit être semé sur un sol bien réchauffé (température du sol de 8 à 10°C). Pour cette raison, il est préférable de commencer à semer cette culture dans la première moitié du mois de mai. Une profondeur de semis de 3 à 4 cm est suffisante.

Comment obtenir une bonne récolte de soja ?

Il est conseillé de choisir un sol bien drainé mais non graveleux. Le soja préfère les sols profonds, sablonneux et ayant une bonne capacité de rétention d’eau. Le soja est une plante délicate qui n’aime pas les sols trop humides. Elle accepte les sols légers et tolère beaucoup les sols pauvres et acides.

À voir aussi :   Artemisia : ses vertus médicinales et comment la cultiver

Quel climat pour le soja ?

Semis dans un sol suffisamment chaud Température : Le semis peut être commencé lorsque le sol est suffisamment chaud, autour de 10°C.

Quel type de sol pour le soja ?

Sol lourd : en automne. Sol meuble ou faible : 3 semaines avant le semis. Désherbage et récolte des premières gousses. Pas de grosses pierres sur la surface pour éviter de combiner les dommages.

Pourquoi le soja est-il mauvais pour la planète ?

La production d’huile de soja nécessite des processus industriels lourds, de grandes quantités de solvants chimiques tels que l’hexane, qui peuvent contribuer à la pollution locale et créer des gaz à effet de serre.

Le soja est-il bon pour la santé ?

Les aliments à base de soja sont également bons pour la santé cardiovasculaire car ils sont pauvres en graisses saturées et n’augmentent pas le taux de cholestérol.

Le soja est-il un perturbateur endocrinien ?

Les scientifiques mettent en garde contre une surconsommation de soja, considéré comme un perturbateur endocrinien, et le déconseillent notamment aux personnes souffrant de problèmes de thyroïde, aux femmes enceintes, aux femmes ayant eu des cancers hormono-dépendants, notamment le cancer du sein, aux enfants de moins de trois ans et aux personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral.

Le soja est une source importante de protéines végétales, qui peuvent aider à réduire le risque de maladies cardiaques et d’autres problèmes de santé. Il contient également des isoflavones, des composés naturels qui peuvent avoir un effet bénéfique sur la densité osseuse chez les femmes ménopausées. Le soja est également une alternative intéressante aux produits animaux pour les personnes suivant un régime végétarien ou vegan. Dans cet article, nous explorons en détail ces différents aspects des bienfaits du soja pour la santé.

(Visited 17 times, 1 visits today)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.